Les capteurs connectés pour la détection des fuites d'énergie

L’énergie est un des postes de dépense les plus importants au sein des entreprises. Que ce soit pour un siège social ou une installation industrielle, l’électricité, le gaz, le fioul et les autres sources d’énergie sont consommés en grandes quantités. Ces dépenses déjà importantes peuvent être augmentées de façon significative par des déficiences au niveau des installations et réseaux énergétiques alimentant l’entreprise. Ainsi, les pertes d’énergie, qu’elles soient sous forme de fuites d’électricité, de gaz naturel, d’air comprimé ou même d’eau diminuent le rendement et réduisent la rentabilité des installations.

Caméra thermique capteurs connectés

Heureusement, il est possible, grâce aux dernières technologies, de détecter et éventuellement de corriger ces fuites. Une des techniques les plus efficaces et les plus perfectionnées utilisées actuellement consiste à utiliser des capteurs connectés.

Des fuites énergétiques souvent inévitables.

Quel que soit le type d’installation et quel que soit le type d’énergie utilisée, électricité, gaz naturel ou circuit d’eau ou d’air comprimé, les fuites sont souvent inévitables. Ce sont aussi ces pertes qui font que la puissance consommée par un appareil ou un équipement est supérieure à celle prévue ou qui était considérée comme étant suffisante.

Le rendement énergétique est l’indicateur qui permet d’estimer au mieux les pertes d’électricité. Il est plus pertinent que la seule consommation. Cette dernière peut, en effet, augmenter sans qu’il n’y ait de perte, notamment lorsqu’il s’agit de consommation d’équipements de chauffage lorsque les températures sont plus basses que d’habitude.

Le rendement énergétique est calculé par une formule simple, il est égal au rapport du service obtenu sur la quantité de courant, de gaz ou de fioul nécessaire pour cet effet.

Ces pertes peuvent avoir différentes causes. Pour l’électricité, elles peuvent être dues à des facteurs comme de l’humidité dans des conducteurs ou des éléments de l’installation, une mauvaise isolation sur certains tronçons des conducteurs. Dans ce cas, les pertes correspondent à de l’électricité qui s’échappe vers la terre.Dans d’autres cas, les fuites peuvent être dues à la déperdition d’électricité sous forme de chaleur à cause d’une installation ou de composants inadaptés.

Pour le gaz et les combustibles liquides, les fuites énergétiques sont souvent dues à des problèmes d’étanchéité ou à une combustion insuffisante, ce qui diminue le rendement des équipements et leur efficience énergétique. Quant aux réseaux d’eau et d’air comprimé, il est aussi souvent question de défauts d’étanchéité et de mauvais raccordements.

Capteur connectes

Les capteurs connectés pour piloter et optimiser les installations

Des acteurs spécialisés dans l’optimisation énergétique proposent des solutions innovantes et efficaces pour détecter les fuites énergétiques, que ce soit dans les installations résidentielles ou au niveau de celles des entreprises.

Parmi les nombreuses solutions qui peuvent être mises en œuvre, une des plus efficaces est l’utilisation de capteurs connectés pour réaliser un suivi et un pilotage du rendement énergétique et la détection des fuites d’énergies.

Ces capteurs installés rapidement et souvent opérationnels le jour-même, permettent d’avoir un suivi en temps réel de l’efficience énergétique de toute installation. Ils effectuent à différents niveaux de l’équipement des mesures continus et collectent des informations grâce à leur connectivité sans fil (par ondes radio, GPRS ou autre). Grâce à l’installation de ces détecteurs, la détection des fuites énergétiques est plus rapide, plus simple et l’opérateur a alors une vue d’ensemble sur son installation et ses performances.

S’il s’agit d’une installation électrique, les mesures permettent de détecter les problèmes de fuites et de pertes et de les distinguer d’autres causes de baisse de rendement qu’il n’est pas possible d’ajuster comme les grandes variations de température ou d’humidité en été ou en hiver.

Les informations apportées par les détecteurs connectés sont des indicateurs précis et utiles dont l’analyse contribue à une gestion plus efficace, raisonnée et performante de toute installation énergétique, quel que soit son type.

Lorsque les fuites énergétiques sont détectées, l’entreprise ou l’opérateur peut mieux maîtriser ses coûts énergétiques, modérer sa consommation, tout en sécurisant l’approvisionnement de ses installations en énergie. C’est une opération rentable et bénéfique, aussi bien à l’entreprise qu’à l’environnement, puisqu’en diminuant la quantité d’énergie consommée, l’entreprise diminue son impact négatif sur la nature.

Optimisation-energies-2

Des économies d’énergies conséquentes

En optimisant le fonctionnement et le rendement énergétique d’une installation énergétique, les détecteurs connectés de recherche de fuites et de pilotage du rendement permettent de réaliser des économies conséquentes sur les coûts de fonctionnement des entreprises et des particuliers.

Au-delà des économies nettes réalisées grâce à l’amélioration de la productivité des équipements et à la baisse de la consommation des appareils et équipements électriques, cette technique sophistiquée peut bénéficier de financements aidés par l’État.

En effet, beaucoup d’opérations visant à améliorer les performances énergétiques d’une entreprise ou d’une résidence sont éligibles à certaines aides. C’est le cas de l’installation de ces capteurs qui, à terme, permettent d’atteindre les objectifs d’économie d’énergie ouvrant droit à ces aides.

Ces installations peuvent, en outre, être financées par autofinancement si possible ou par des modes financements alternatifs, comme le tiers payant, lorsqu’il est possible de trouver un opérateur disposé à accepter une telle opération.

À terme, le coût de l’installation et de la prestation de détection de fuites et de pertes énergétiques peut être très contenu et offrir une rentabilité plus importante sur le long terme, tout en permettant à l’opérateur d’être en accord avec les réglementations énergétiques qui seront à l’avenir de plus en plus contraignantes.